Les plantes pour le nettoyage des poumons et la santé du système respiratoire

1. Eucalyptus

Originaire d’Australie, l’eucalyptus n’est pas réservé aux koalas.

Les Aborigènes ou les natifs d’Australie ont d’abord utilisé ces feuilles d’arbre pour des problèmes gastro-intestinaux, la cicatrisation des plaies, les fièvres et les problèmes respiratoires.

Après la colonisation, l’Australie a commencé à exporter ces huiles.

Beaucoup ont utilisé l’arôme rafraîchissant de l’eucalyptus pour la santé respiratoire et apaiser les irritations de la gorge.

L’eucalyptus est un ingrédient courant dans les pastilles contre la toux et les sirops et son efficacité est due à un composé appelé cinéole.

Le cinéole présente de nombreux avantages : c’est un expectorant, il peut soulager la toux et la congestion, et apaiser les sinus irrités.

En prime, comme l’eucalyptus contient des antioxydants, il soutient le système immunitaire lors d’un rhume ou d’une autre maladie.

2. La pulmonaire officinale

La pulmonaire est une herbe vivace rhizomateuse à fleurs qui ressemble au tissu pulmonaire.

 Dès les années 1600, le pulmonaire a été utilisé la santé pulmonaire et respiratoire et pour décongestionner.

Elle contient également des composés qui sont très efficaces contre les organismes nuisibles qui affectent la santé respiratoire.

3. L’origan

Bien que l’origan contienne les vitamines et les nutriments nécessaires au système immunitaire, ses principaux avantages sont dus à sa teneur en carvacrol et en acide rosmarinique.

Ces deux composés sont des décongestionnants naturels et des réducteurs d’histamine qui ont des effets positifs directs sur les voies respiratoires et le flux d’air des voies nasales.

L’origan présente tellement de bienfaits pour la santé que cette huile devrait se trouver dans l’armoire à pharmacie de tout un chacun.

4. Feuille de plantain

La feuille de plantain est utilisée depuis des centaines d’années pour soulager la toux et apaiser les muqueuses irritées.

Des essais cliniques l’ont trouvée efficace contre la toux, le rhume et l’irritation des poumons.

La feuille de plantain a un avantage : elle peut aider à soulager une toux sèche en favorisant la production de mucus dans les poumons. 

5. L’Aunée

Les Grecs, les Romains, les Chinois, et même les praticiens de la médecine ayurvédique indienne ont cité l’aunée pour le soutien respiratoire et,

depuis les années 1800, les gens font des pastilles contre la toux à partir de la racine d’aunée.

 L’aunée a un effet relaxant sur les muscles lisses de la trachée.

La racine d’aunée contient deux composés actifs qui lui confèrent cet effet bénéfique : l’inuline, qui apaise le passage bronchique,

et l’alantolactone, un expectorant à action antitussive.

6. La Lobélie

La lobélie contient un alcaloïde appelé lobéline, qui fluidifie le mucus et désengorge la congestion.

En outre, la lobélie stimule les glandes surrénales à libérer de l’épinéphrine, ce qui a pour effet de détendre les voies respiratoires et de faciliter la respiration.

De plus,  comme la lobélie aide à détendre les muscles lisses, elle est incluse dans de nombreux remèdes contre la toux et le rhume.

7. Créosotier

Le Créosotier (Larrea tridentata) est originaire du sud-ouest des États-Unis et est apprécié depuis longtemps par les Amérindiens

pour la détoxification des poumons et l’assistance respiratoire.

Il contient de puissants antioxydants qui résistent à l’irritation et de la NDGA (acide Nordihydroguaiaretic ) qui est connue pour influencer la réponse histaminique.

Le Créosotier est également une herbe qui combat les organismes nuisibles.

Le thé de Créosotier peut soutenir le système respiratoire en encourageant une action expectorante pour dégager les voies respiratoires du mucus.

8. Menthe poivrée

La menthe poivrée et l’huile de menthe poivrée contiennent du menthol –

un ingrédient apaisant connu pour détendre les muscles lisses des voies respiratoires et favoriser la libre respiration.

Associé à l’effet antihistaminique de la menthe poivrée, le menthol est un fantastique décongestionnant.

De nombreuses personnes utilisent des baumes thérapeutiques pour la poitrine et d’autres inhalants contenant du menthol pour aider à désengorger les voies respiratoires.

De plus, la menthe poivrée est un antioxydant.

9. Le thé vert

L’un des thés santé les plus populaires est un aussi un remède pour nettoyer vos poumons.

Riche en polyphénols, le thé vert possède des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à réduire l’inflammation des poumons.

Il a été observé qu’il y avait un lien étroit entre le thé vert et la maladie pulmonaire obstructive chronique .

Il existe plusieurs problèmes respiratoires, mais il y a principalement deux types : la bronchite chronique, qui crée une toux et des mucosités à long terme, et l’emphysème, qui endommage les poumons au fil du temps.

Les deux rendent la respiration difficile.

L’étude a montré que la consommation de deux tasses de thé vert par jour est associée à une réduction du risque de ces maladies chroniques.

10 . Le curcuma 

Dans la plupart des maladies respiratoires, respirer correctement s’avère être la partie la plus difficile car la plupart des gens ressentent une étrange lourdeur dans la poitrine et ceci en raison de la congestion et de l’inflammation persistantes au passage de l’air.

La consommation quotidienne de curcuma contribue à réduire l’inflammation dans les voies respiratoires.

De plus, la présence d’un composé appelé curcumine dans le curcuma aide à nettoyer naturellement les poumons et à détoxifier l’organisme, ce qui contribue à renforcer l’immunité.

Vous pouvez manger du curcuma cru ou utiliser la forme en poudre ou ajouter une pincée à vos concoctions de plantes pour tenir les maladies à distance.

11 . Le gingembre 

Le gingembre est l’un des remèdes les plus utilisés à domicile pour soigner la toux et le rhume.

Il est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, qui aident à éliminer les toxines des voies respiratoires.

Il contient de nombreuses vitamines et minéraux, dont le potassium, le magnésium, le bêta-carotène et le zinc.

Selon quelques études, certains extraits de gingembre sont également connus pour tuer les cellules cancéreuses des poumons.

Le meilleur moyen de renforcer l’immunité et de lutter contre la grippe saisonnière et les infections est de préparer un “kadha” maison ou de prendre un thé au gingembre fraichement râpé.


1 Response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment