Moyen légal pour éviter les 11 vaccins


Des Docteurs du Sud de la France viennent de nous communiquer le moyen légal pour protéger votre enfant de la vaccination abusive mise en place pour toujours plus enrichir leur Big Pharma.

Lorsque votre enfant aura atteint l’âge de la vaccination, allez voir votre médecin traitant et demandez lui un BILAN DE SANTE de la Sécurité Sociale (ou de la MSA) qui attestera que votre enfant est APTE a recevoir les 11 vaccins.

Dites bien que vous n’êtes pas opposés à cette vaccination mais que du fait que votre enfant présente certaines fragilités, vous voulez cet examen de Santé afin de vous rassurer et pour ne nuire à la santé fragile de votre enfant.

Rappel : l’ Examen Préalable de Santé est inscrit dans la LOI VACCINALE et de fait EST OBLIGATOIRE AVANT TOUTE VACCINATION.

Voici ce décret de Loi inclus dans la Loi des 11 vaccins qui OBLIGE à un examen préalable sur les patients AVANT TOUTE VACCINATION :

Articles 3 et 4 : lien et loi 11 vaccins : lien

Vous envoyez (où votre médecin) cette demande à la Sécurité Sociale (ou MSA) et dans l’attente, votre médecin vous fera un Certificat qui vous permettra de pouvoir mettre votre enfant dans une crêche ou à la maternelle. Vous êtes couverts.

Si vous avez un médecin récalcitrant (qui vaccine parce-que cela lui rapporte) CHANGEZ-EN.

Demandez à la Sécurité Sociale (ou à la MSA) de vous faire, suite aux examens qui seront réalisés sur votre enfant), une Attestation de leur part qui stipulera l’autorisation de vaccination qui sera signée par un RESPONSABLE qui reconnaîtra que votre enfant n’aura pas a avoir une santé déficiente suivant cette vaccination.

Vous attendrez longtemps !

L’ Attestation signée de la Sécurité Sociale ou de la MSA est primordiale a demander car ce sont deux  ORGANISMES D’ ETAT, ce même Etat qui impose la vaccination.

Des parents l’ont fait dans le Sud de la France, les médecins ont fait des certificats qui ont été présentés dans les crèches, dans les maternelles, les enfants ont été pris et, bizarement, la Sécurité Sociale et la MSA n’ont pas donné encore à ce jour une suite logique et ce depuis début janvier 2018.

Votre médecin vous renouvelera le certificat médical de votre enfant autant de fois que la Sécurité Sociale ou la MSA seront connectés aux Abonnés Absents.

Vous l’aurez tous compris, les Bilans de Santé sont Gratuits mais coûtent très chers !

C’est pourquoi la Sécurité Sociale et la MSA donnent rarement suite.

Votre enfant pourra gravir les échelons de sa scolarité sans avoir à souffrir d’aluminium* et autres adjuvents dans ses veines, certificat de votre médecin traitant toujours à l’appui.

*L’aluminium, une fois dans le sang, migre directement dans le cerveau et y pénétre profondément.

Ceci est le SEUL MOYEN LEGAL pour éviter cette vaccination abusive imposée.

Conférence de Jean-Pierre JOSEPH, Avocat au Barreau de Grenoble, qui a plaidé dans plusieurs affaires relatives à l’obligation vaccinale et AUX DEGÂTS POST VACCINAUX.

A partir de la 18ème minute, Maître Joseph explique comment éviter cette vaccination abusive par les codes juridiques en vigueur. C’est ce que nous avons écrit suivant les recommandations de plusieurs Docteurs ulcérés de constater les méfaits de la vaccination.

Ajout le 20/12/2018 : 11 Vaccins : Des points pour des Sous : lien

Ajout du 21/12/2018 : 11 Vaccins : Ce qui est caché au Grand Public : lien

Ajout le 24/12/018 : 11 Vaccins : Désintoxiquer son corps : lien

Suite ….

Que ces gens se mettent dans la tête une bonne fois pour toute que nous n’avons AUCUN INTERET à publier et écrire « n’importe quoi ». Nous ne faisons qu’informer les Français, inquiets de cette Loi qui affecte les jeunes enfants car OUI, les vaccins sont bien plus NEFASTES qu’utiles pour la Santé.

A cet effet, Madame Buzyn et son Rapporteur de Loi auront des Compte à rendre. lien

NON, les articles 3 et 4 de la Loi Vaccinale du 28 Février 1952 n’ont pas été supprimés de l’actuelle Loi, et pour Cause :

ils entrent en Vigueur à la Première ligne de l’Article L3111-2 que je cite :

« I.-Les vaccinations suivantes sont obligatoires SAUF contre-indication médicale reconnue, dans des conditions d’âge déterminées par décret en Conseil d’état, pris après avis de la Haute Autorité de santé : »

VOICI CET ARTICLE DE  LOI qui précise que les personnes titulaires de l’autorité parentales sont tenus RESPONSABLES de l’Exécution de l’Obligation du I, c’est à dire qu’avant toute vaccination, il est Obligatoire de vérifier si la santé de l’enfant ou de l’Adulte a vacciner ne présente pas une Contre-Indication qui INTERDIRAIT la Vaccination.

Vaccins1006.jpg

vaccins10010

La « Contre-indication » se réfère Aux Examens Préalables à Réaliser AVANT TOUTE VACCINATION,

C’est LA LOI QUI LE DIT en son Article D3111-7 en sa Ligne 2 :

Voici cet ARTICLE DE LOI :

Vaccins2007.jpg

LIGNE 2 : « Examens Médicaux et, le cas échéant, tests biologiques effectués préalablement à la Vaccination »

Examens et Tests Biologiques à Réaliser AVANT TOUTE VACCINATION :

– Un Ionogramme complet, dosage de l’urée
– Lipodogramme
– Bilan endocrinien
– Titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies
– Test de dépistage des différentes hépatite et du SIDA
– Electrophorèse et immunophorèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelles de l’organisme à fabriquer les anticorps
– radiographie panoramique dentaire, ceci dès qu’il y a au moins une dent dévitalisée
– radiographie pulmonaire, pour éliminer tout image de tuberculose pulmonaire évolutive.
– tests d’allergie aux composants des vaccins.

Ces examens doivent être pris en charge à 100% par la Sécu ou la MSA du fait que la vaccination est Imposée et non souhaitée.

Votre Médecin est RESPONSABLE de la vaccination et de ses Suites. Ceci est précisé dans l’Article de Loi D3111-7 ligne 3, 4, 5 et 6. (Voi la Loi plus haut)

C’est pourquoi votre Médecin vous fera une prescription avec les Examens Médicaux OBLIGATOIRES indiqués ci-dessus, vous enverrez cette prescription à la Sécu ou à la MSA et dans l’attente, votre Médecin vous fera un CERTIFICAT d’Attente qui vous permettra de placer votre enfant dans une crèche, en maternelle, etc.

Il est important de RESPONSABLILISER les Médecins pour lesquels la vaccination est un dogme. Car lorsque les parents se retrouvent avec un enfant handicapé du fait de la vaccination, les religieux de la vaccination ne veulent RIEN SAVOIR.

Faites SIGNER les Médecins qui vaccinent, de plus la LOI LES OBLIGE. Et dites leur bien que si votre enfant devait se retrouver handicapé à cause de la vaccination, ils en seront tenus pour RESPONSABLES et AURONT DES COMPTES A RENDRE.

Vous verrez que le nombre d’Aficionados de la Vaccination Chutera.

Nous avons vu plus haut que la Sclérose en Plaque a un Lien Direct avec le Vaccin Hépatite B que Madame Buzyn fait subir aux enfants.

Cette même Agnès Buzyn a été rémunérée par les laboratoires pharmaceutiques pendant au moins 14 ans – Cherchez l’Erreur- : lien

La Vaccination a été mise en place POUR QUE LES LABORATOIRES S’ENGRAISSENT TOUJOURS PLUS. Et c’est un médecin qui n’est pas contre la vaccination qui le dit : lien

Voici l’aspect financier des vaccins devenu un marché lucratif :

Screem sur le Site : Info Vaccins FranceCoût Vaccin.png

Coût Vaccin1

Coût vaccin2

 

Site Info Vaccin France : LA LETTRE QUI TUE..
A remettre à son médecin avant d’accepter toute vaccination

La loi Kouchner vous permet de refuser tout acte médical.

Dans tous les cas, AVANT TOUTE DECISION vous avez le droit à un consentement libre et éclairé: c’est-à-dire qu’on n’a pas le droit de vous obliger et avant toute chose, on doit valablement vous informer sur l’acte médical proposé, avec TOUTES les informations connues.

C’est l’obligation du médecin de donner toute l’information avant tout acte médical et par écrit sous peine d’être poursuivi et condamné.

Voici un modèle de lettre, que vous pouvez modifier selon la situation, qui vous permet de poser AU MOINS les questions de base avant d’accepter une éventuelle vaccination obligatoire ( ou prétenduement obligatoire) et donc de mettre aussi le médecin face à ses responsabilités.Ce document est rédigé sous format courrier traditionnel, les questions sont toutes les mêmes concernant les vaccinations qu’on vous proposerait pour les vaccins obligatoires DTP.

Patient/Parent
[Nom Prénom]
[Adresse]

[Titre (Docteur, Professeur, …)Nom]
[Fonction]
[Établissement] [Service]

[Commune] [Date]

Courrier [remis en main propre /adressé par recommandé AR] à [Titre Nom, Fonction]

OBJET: DEMANDE D’INFORMATION PAR ECRIT

[Titre Nom],

Suite à notre entretien ce jour (date) je me permets de vous demander de bien vouloir apporter par écrit la réponse à mes questions suite aux soins que vous me recommandez conformément à:

-la loi Kouchner du 4 mars 2002 sur l’obligation pour le patient et/ou son représentant légal de recevoir une information claire, loyale et exhaustive. Vu l’arrêt de la Cour de cassation du 25/2/97 qui indique : « Celui qui est légalement ou contractuellement tenu d’une obligation particulière d’information doit rapporter la preuve de l’exécution de cette obligation. Ainsi, il incombe au médecin, tenu d’une obligation particulière d’information vis-à-vis de son patient, de prouver qu’il a exécuté cette obligation».

– l’arrêt du 14/10/97 de la Cour de cassation dans le cadre de la responsabilité contractuelle qui mentionne :

« Le médecin a la charge de prouver qu’il a bien donné à son patient une information loyale, claire et appropriée sur les risques des investigations ou soins qu’il lui propose. Tout cela afin d’éviter tout quiproquo en cas d’accident post-vaccinal. »

– l’importance et l’urgence de me protéger / de protéger mes enfants afin d’éviter d’être victimes de maladies infectieuses,

Souhaitant prendre la bonne décision, je fais confiance à votre professionnalisme et donc vos réponses qui je l’espère m’apporteront toutes les informations nécessaires à ma prise de décision.

Cordialement,

[NomPrénom]
[Signature]

QUESTIONS:

-Quels vaccins me recommandez vous ?

-Parmi les vaccins cités lesquels sont légalement obligatoires ? Combien d’injections sont obligatoires ? Y-a-t-il un ou plusieurs rappels obligatoires , lesquels? A quelle fréquence les injections doivent-elles être faites ?

-Pouvez-vous me confirmer que les vaccins que vous préconisez ne contiennent aucune valence non obligatoire ?

-{cas d’une primo-vaccination :

Les vaccins obligatoires que vous préconisez ont-ils une AMM pour la primo-vaccination ?

-Concernant les injections et délai que vous me recommandez, vous fiez vous au schéma du calendrier vaccinal ou de la loi ? Le calendrier vaccinal est il la loi? Prévaut il sur le texte de loi en vigueur?

-Quels sont les effets secondaires de l’acte médical que vous préconisez ?

-Quelle est la composition du vaccin que vous me recommandez?

-Pouvez-vous me certifier que les vaccins que vous préconisez sont sans danger pour moi/mon enfant?

-Pouvez-vous me fournir la preuve scientifique démontrant l’efficacité des vaccins que vous préconisez ?Eventuellement une étude non financée par le fabriquant et sans aucun lien d’intérêt possible?

-Pouvez-vous me certifier que la vaccination contre {adaptez selon votre cas :} [me] protégera [mon enfant] ?

-Quel est le risque de faire la maladie si je ne suis pas vos recommandations vaccinales ? Et le risque réél et connu de complications de cette maladie/ ces maladies dans notre pays?

-Pouvez-vous certifier et prouver que la recrudescence d’une maladie qui aurait (selon vous) disparue grâce à la vaccination est due à la non-vaccination ?Avez vous les fréquences de cas de cette maladie sur les 50 années avant l’introduction du vaccin?

-Quels sont les chiffres officiels en France à propos des conséquences des maladies infectieuses sur ces dernières années ?

-Quels sont les chiffres officiels en France des accidents post-vaccinaux ?S ur quelle base (étude/chiffres/rapports) est effectué le rapport bénéfice/risque ?

-Quelle part de votre chiffre annuel représente la vaccination? Avez-vous une prime à la vaccination ? conformément à la convention médicale qui régit les obligations des médecins libéraux et leurs relations avec la Sécurité sociale, signée le 26 juillet 2011 entre les syndicats de médecins et la Caisse nationale d’assurance maladie, ayant introduit un nouveau mode de rémunération supplémentaire des médecins libéraux. source : lien

-Avez-vous des liens d’intérêts avec un ou plusieurs laboratoires pharmaceutiques ? Participez vous à des conférences ou tout rassemblement financés par les laboratoires ?

Afin de pouvoir réfléchir au mieux à vos réponses, je vous remercie de bien vouloir mentionner vos sources d’informations (médicales et autres).

[Nom,Titre]
[Reçu le ……………………. si en main propre]
[Signature]

Ces Articles sont extraits du site Pro Fide


Ton commentaire